Les araignées du jardin

Publié le 4 Février 2013

Après les coccinelles, je vous montre des redoutables prédatrices d'insectes nettement moins sympathiques : des araignées.

Cet été, elles ont littéralement envahi mon massif de lavandes et catananches. Toile après toile, elles ont emberlificoté plusieurs fleurs laissant peu de chance aux insectes de sortir vivant de ce massif.

Il y avait l' Argiope Bruennichi ou Epeire Fasciée. Elle est facilement identifiable avec sa robe rayée de jaune et de noir qui lui vaut également le nom d' Argiope Frelon. C'est un camouflage qui lui permet aussi de dissuader ses prédateurs comme les oiseaux.

La voici côté face : P1070909 et côté pile : P1070920

Au bas de sa toile, elle fait un zig zag qui l'a rend plus résistante aux sauts criquets, sauterelles et autres insectes.

Une pauvre abeille est tombée dans le piège. Malgré quelques gesticulations elle se retrouve emmaillotée et dévorée : araignées

Même sort pour une Piéride du chou : P1080137

Elle était en compagnie d' Araneus Diadematus ou Epeire Diadème également appelée Porte Croix puisqu'elle présente une croix sur le dos : P10802211

Elle tisse de grandes toiles. Contrairement aux autres araignées, elle ne répare pas ses toiles. Elles les mangent tous les jours pour en construire une autre. Ce jour là, une belle petite libellule, la Sympétrum sangunéum, a eu la mauvaise idée de faire son numéro de funambule sur un fil de sa toile : P1080209

P1080211

Grave erreur, la voilà emmaillotée pour un prochain repas : P1080210

Et puis un jour il y a eu des naissances : araignées-001

Et moi j'ai attendu que tout ce petit monde ait disparu avant de couper mes lavandes.

Sur d'autres fleurs, il y a les Misumena Vatia ou Araignée Crabe ou Caméleon. Ces araignées se déplacent de façon latérale ou à reculons. Les femelles changent de couleur selon la fleur sur laquelle elles se trouvent : P1040169

Elles ne font pas de toile, elles attendent les butineurs sur les fleurs et les capturent avec leurs longues pattes avant : P1040163

Désolée pour ceux et celles qui sont arachanophobes ! J'avoue qu'il m'est arrivée de palpiter au moindre frémissement en prenant les photos dans les lavandes. En fait, les araignées étaient bien trop occupées pour s'intéresser à moi.

Ce soir, j'espère qu'elles ne vont pas perturber votre sommeil.

Si vous avez fait des photos d'insectes dans vos jardins, je vous propose de les publier.

 

Rédigé par lejardindebernic.over-blog.com

Publié dans #Petites bêtes

Commenter cet article

ingrid 07/02/2013 22:27

J'ai mis en ligne quelques locataires du jardin ,je compte sur toi pour les noms,photos prises en 2012.
Cette année avec mon nouveau joujou,je ferais plus de vues et de macro
bonne soirée

Bonheur du Jour 07/02/2013 05:31

Comme tout le monde, je suis un peu peureuse quand je vois une araignée. Mais je sais combien elles sont utiles et je les laisse tranquille. Vos photos sont très belles ; bravo de les montrer ainsi
à leur avantage !
Bonne journée.

Régine 06/02/2013 09:16

Bravo Nicole ! Vos photos sont très belles ! Cette année, il vous faudra participer au concours-photos PJO .....

M-France W 06/02/2013 07:12

Malheureuse libellule qui était à mes yeux la plus élégante ! Bises

Nicole 06/02/2013 09:25



   Moi qui aime regarder les libellules sur le bassin, je peux te dire que j'ai été contrariée de voir celle çi s'aventurer dans le secteur des araignées, elle a payé cher le
prix de son imprudence.


  Bonne journée


  Nicole



Nuage de Lait 05/02/2013 22:29

Un beau billet même si je ne suis pas copines avec les araignées bien qu'elles soient indispensables ;-)
jojo

Nicole 06/02/2013 09:20



   Merci de ton commentaire et bienvenue sur mon blog. Le nom du tien me met l'eau à la bouche, je vais vite voir ce qu'il y a dans ce nuage de lait.


   Bonne journée


   Nicole